Comment recadrer un collaborateur bordélique ?

Publié le : 22 janvier 202411 mins de lecture

Il est vraiment stressant d’avoir au sein de son équipe des personnes qui font traîner les choses et qui ont tendance à faire tout à la dernière minute. On peut imaginer à quel point le chef d’équipe manque de souffle lorsqu’un membre manque de sens d’organisation. Alors que la deadline ne laisse pas respirer. Mais alors, quelle stratégie de management organisationnel adopter pour recadrer un collaborateur bordélique ?

Petit rappel des principes de base du management organisationnel

Le management organisationnel est une approche globale des activités de l’entreprise qui permet de définir, de mettre en œuvre et de suivre les objectifs de l’entreprise. Cette approche permet de gérer les activités de l’entreprise de manière efficiente et efficace afin d’atteindre les objectifs fixés. Le management organisationnel repose sur une série de principes et de concepts clés qui sont détaillés ci-dessous.

  1. Planification : La planification est l’un des concepts clés du management organisationnel. Il s’agit de la définition des objectifs de l’entreprise et de la mise en place d’un plan d’action permettant de les atteindre. La planification doit être élaborée de manière à prendre en compte les différentes contraintes de l’entreprise et à identifier les actions à mener pour atteindre les objectifs fixés.
  2. Organisation : L’autre concept clé du management organisationnel. Il s’agit de la mise en place d’une structure organisationnelle adéquate permettant de gérer efficacement les activités de l’entreprise. L’organisation doit permettre de définir les rôles et les responsabilités de chacun, afin que toutes les tâches soient effectuées de manière efficiente.
  3. Motivation : Ce principe consiste à inciter les personnels à la coopération par la motivation, la gestion des conflits et un style de commandement. La gestion efficace des différentes ressources de l’entreprise (humaines, financières, matérielles, etc.) afin de permettre à l’entreprise de fonctionner de manière efficiente. La gestion des ressources doit permettre de réduire les coûts et les délais, tout en assurant la qualité des produits et services fournis par l’entreprise.
  4. Suivi : Le suivi est l’un des aspects les plus importants du management organisationnel. Il s’agit du suivi des différentes activités de l’entreprise afin de vérifier si elles sont conformes aux objectifs fixés. Le suivi permet également de détecter les écarts par rapport aux objectifs et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Le management organisationnel repose sur une série de concepts clés qui sont essentiels à la bonne gestion de l’entreprise. Ces concepts doivent être maîtrisés par tous les acteurs de l’entreprise afin que celle-ci puisse fonctionner de manière efficiente et efficace.

À lire en complément : Comment obtenir des collaborateurs récalcitrants ce que l'on attend d'eux ?

Dans quels contextes le recadrage d’un collaborateur est-il nécessaire ?

Recadrer un collaborateur est une action qui doit être entreprise dans un contexte professionnel lorsque vous avez des préoccupations concernant son comportement, sa performance ou sa conduite au travail. Voici quelques contextes dans lesquels le recadrage d’un collaborateur peut être nécessaire :

  1. Désorganisation et erreurs répétées : Si un employé commet fréquemment des erreurs dans son travail, il peut être nécessaire de le recadrer pour lui donner des conseils sur la manière d’améliorer la précision et la qualité de son organisation et in fine de son travail.
  2. Performance insatisfaisante : Si un collaborateur ne répond pas aux attentes en termes de qualité de travail, de productivité ou de respect des délais, il peut être nécessaire de le recadrer pour lui fournir des commentaires constructifs et des directives sur la manière d’améliorer sa performance.
  3. Comportement inapproprié : Si un collaborateur a un comportement inapproprié au travail, comme des commentaires déplacés, du harcèlement, de l’insubordination ou des actes de discrimination, il est important de prendre des mesures pour recadrer cette personne et garantir un environnement de travail respectueux et professionnel.
  4. Non-respect des politiques et procédures : Si un employé ne respecte pas les politiques, les règlements ou les procédures de l’entreprise, il peut être nécessaire de le recadrer pour l’orienter vers le respect de ces directives.
  5. Manquement à la ponctualité ou à l’assiduité : Si un collaborateur est constamment en retard, s’absente fréquemment sans justification ou ne respecte pas les horaires de travail, il peut être nécessaire de le recadrer pour lui rappeler l’importance de la ponctualité et de l’assiduité au travail.
  6. Objectifs non atteints : Si un collaborateur ne parvient pas à atteindre les objectifs fixés, il est important de le recadrer pour examiner les raisons de ces difficultés et mettre en place un plan d’action pour l’aider à les atteindre.
  7. Relations interpersonnelles tendues : Si des conflits ou des tensions surgissent entre un collaborateur et ses collègues ou son supérieur, il peut être nécessaire de le recadrer pour résoudre ces problèmes et encourager des relations de travail positives.

Quelle stratégie le manager doit-il adopter avec un collaborateur « bordélique » ?

Un bon manager doit être capable de prendre des décisions rapidement et de manière efficace, de savoir motiver ses équipes et les faire travailler ensemble mais surtout de gérer les conflits et de trouver des solutions qui conviennent à toutes les parties. La meilleure stratégie pour recadrer un collaborateur est la suivante :

Rester honnête, la meilleure tactique

Parmi les meilleures stratégies de management organisationnel, l’honnêteté en est la base. Avec des gens mal organisés au sein de votre équipe, vous devez savoir les gérer avec tact. Pour ce faire, il vous est conseillé de rester honnête. N’hésitez jamais lorsque vous avez quelques choses à dire. En même temps, vous devez également être ferme. Si vous laissez couler une chose juste pour une seule fois, certains membres de votre équipe vont s’y habituer. Au fil du temps, ne soyez plus surpris si rien ne va comme vous le souhaitez. Il est essentiel d’aborder le recadrage avec tact, empathie et professionnalisme. Il devrait toujours être basé sur des faits concrets, être formulé de manière constructive et offrir un soutien pour l’amélioration. Les discussions de recadrage doivent généralement être privées et se dérouler dans un cadre approprié, comme une réunion en tête-à-tête. Il peut également être utile de documenter les discussions et les mesures prises pour assurer une communication transparente et suivre l’évolution du collaborateur.

  1. Communiquez : La première étape consiste à avoir une conversation ouverte et franche avec le collaborateur. Posez des questions pour comprendre pourquoi il est désorganisé et comment vous pouvez l’aider à s’améliorer. Écoutez ses préoccupations et ses points de vue.
  2. Fixez des attentes claires : Assurez-vous que le collaborateur comprend clairement les attentes en matière de performances, de délais et d’organisation. Établissez des objectifs spécifiques et mesurables pour lui permettre de suivre sa progression.
  3. Offrez du soutien : Proposez des ressources et des formations si le collaborateur a besoin de développer ses compétences en gestion du temps ou de l’organisation. Peut-être qu’un coaching individuel serait bénéfique.

Être ouvert d’esprit

Quand vous êtes le responsable du management organisationnel au sein d’une petite, moyenne ou grande entreprise, vous devez avant tout faire preuve d’une grande largeur d’esprit. Dans le cas où le salarié concerné par le manque d’organisation est une personne qui avait l’habitude de terminer son travail à temps dans le passé, demandez-vous ce qui ne va pas. Le problème peut venir de lui. Il peut également venir de vous ou de l’un des membres de votre équipe. Par exemple, il avait sa propre façon de faire les choses, mais vous l’avez obligé à changer de méthode. Vous l’avez peut-être obligé à travailler avec une autre personne qu’il ne tient pas trop dans son cœur. À cause d’un tel changement inopportun, il a du mal à trouver le bon chemin à emprunter. Si c’est le cas, vous avez besoin de trouver ensemble le bon compromis.

  1. Encourager l’autonomie : Donnez au collaborateur l’opportunité de prendre des décisions et de résoudre des problèmes par lui-même. Cela peut l’aider à développer ses compétences en matière d’organisation et de prise d’initiative.
  2. Mise en place de systèmes d’organisation : Suggérez des outils ou des méthodes d’organisation qui peuvent aider le collaborateur à mieux gérer son travail. Cela pourrait inclure l’utilisation de calendriers, de listes de tâches, de logiciels de gestion de projet, etc.
  3. Reconnaître les progrès : Félicitez le collaborateur lorsqu’il montre des améliorations dans son organisation et son travail. La reconnaissance positive peut être un puissant moteur de motivation.

Proposer un modèle

Il n’y a rien de pire qu’avoir un collègue bordélique dans une entreprise. Pourtant, il ne faut jamais l’offenser d’une manière ou d’une autre. La cause de ce manque d’organisation peut être d’origine personnelle, suite à des événements qui se passent dans sa vie par exemple. Dans une telle situation, les choses se remettront à leur place dans peu de temps. En effet, un collaborateur qui a ponctuellement un souci retrouvera sa qualité rapidement. Autrement, vous pourrez donner des modèles en l’aidant à adopter la bonne méthode et les meilleures façons de gérer une telle situation. Votre rôle de manager est de l’accompagner, faites preuve de patience et de pédagogie. Donnez des clés pour développer ses compétences. Restez en veille active afin de réagir vite :

  1. Suivi régulier : Planifiez des réunions régulières pour suivre la progression du collaborateur. Donnez-lui des retours d’information constructifs sur ses performances et sur la façon dont il peut s’améliorer.
  2. Conséquences : Si malgré vos efforts, le collaborateur continue à être désorganisé et que cela a un impact négatif sur l’équipe ou l’entreprise, vous pourriez devoir envisager des mesures disciplinaires ou de gestion des performances. Assurez-vous de suivre les procédures internes et légales appropriées.

 

Comment appliquer le management bienveillant ?
Quelle est l’importance d’une orthographe irréprochable pour une entreprise ?

Plan du site