Quelles sont les différences entre Datadock & Qualiopi ?

Datadock

Qualiopi et Datadock sont des références en matière d’organisme de formation. Ils permettent la validation des organismes de formation. Qu’est ce qui les différencie ? Qu’est-ce qu’il faut retenir d’eux ? Comment ça marche ? Et quels avantages offrent-ils ? Il est crucial d’apporter des éléments de réponse à toutes ces questions afin de comprendre la qualité de ces référencements.

Qualiopi et Datadock : critères et catégories 

Qualiopi et Datadock comptent des critères d’évaluation à l’égard des organismes de formation. Concernant Datadock, ses critères sont au nombre de six. Le premier critère se porte sur les buts des prestations. Après cela, un autre critère est axé sur les diverses modalités en matière d’accueil, d’évaluation, d’accompagnement et de suivi des apprenants. Outre cela, Datadock évalue également les moyens techniques et dé pédagogie de l’organisme de formation. S’ajoutant à cela, des critères d’évaluation se tournent également sur les qualifications des enseignants, les informations fournies au public ainsi que le retour des clients et le service pour améliorer continuellement la qualité de la formation. Quant à Qualiopi, en plus de ces six critères, il a aussi pris en considération un critère sur l’environnement économique et social, les éventuels blocages et la qualité des sous-traitants.

Outre cela, Qualiopi et Datadock touchent à la fois des catégories de prestataires qui développent les compétences. En effet, Qualiopi concerne quatre catégories de prestataire de développement de compétences à savoir les centres d’apprentissages, les structures d’accompagnement pour valider les acquis de l’existence, les organismes de formations et les centres de bilan de compétence. Quant à Datadock, il concerne seulement le trois derniers. Pour avoir plus d’informations concernant ces deux références, vous pouvez aller sur culture-rh.com  .

Qualiopi et Datadock : les variables d’indicateurs

Qualiopi et Datadock possèdent des variables d’indicateurs concernant leurs critères. Qualiopi compte au total 32 indicateurs tandis que Datadock en possède 21. Il faut reconnaitre que dix indicateurs Qualiopi visent spécifiquement les formations en alternance et certifiantes, les apprentissages divers ainsi que les cas des travailleurs. Six indicateurs parmi les 22 restant sont applicables pour prévenir les abandons et inclure les stagiaires avec les handicaps. Ils s’adressent également à l’ensemble des prestataires de développement de compétences ainsi qu’aux qualités des sous-traitants.

On remarque que les indicateurs de Qualiopi vont plus loin que ceux de Datadock. En effet, Qualiopi insiste sur le fait de diffuser publiquement les résultats ainsi que les modalités et les programmes existants. Outre cela, il permet d’analyser les besoins et les blocages éventuels en matière de formation, de coordonner les qualités des intervenants, d’évaluer la nature qualifiante du personnel et les objectifs essentiels afin de les atteindre. Le but étant une amélioration continue concernant la qualité de la formation. On peut dire qu’en matière d’indicateurs, Datadock représente la moitié recherchée par Qualiopi.

Qualiopi et Datadock :  types et démarches de validation

Datadock compte quatre partenaires et membres. La validation de l’enregistrement à la plateforme de Datadock est assurée par ces membres. Ils s’agissent des financeurs. Le principe de Datadock se base sur des parties et des juges. Certains des bailleurs requièrent des niveaux supplémentaires de qualité. Concernant Qualiopi, des certificats issus des entités à cet effet sont délivrés, indépendamment des financeurs, en preuve de transparence. A l’heure actuelle, on compte une vingtaine d’organisme aptes à certifier, sous l’égide de France Compétence au Ministère de Travail. Outre cela, les financeurs reconnaissent Qualiopi. Cela facilite l’administration des prestataires.

Quant aux démarches de validation, celles de Datadock s’effectuent avec un dépôt d’une vingtaine à une trentaine de documents en ligne, accompagnées d’un court texte. Ce dépôt peut se faire graduellement jusqu’à la fin des envois. Vient ensuite le moment pour valider l’ensemble des documents déposés. La démarche de validation de Qualiopi ne se passe pas de la même façon. En effet, elle se déroule en une seule journée en moyenne. Lors de cette validation, des auditeurs effectuent un déplacement sur les sites concernés. Avec la production des documents, on échange également d’une manière verbale avec les personnes auditrices.

Qualiopi et Datadock :  coûts et validité

Pour les prestataires de développement de compétence, Datadock est à titre gratuite. En effet, les ressources pour financer la plateforme et les personnes assurant la validation sont issues des cotisations des sociétés concernant les formations et les mutuelles des fonds publics. Quant au Qualiopi, la demande à son accréditation est purement volontaire donc son coût s’adresse à l’organisme demandeur. En effet, la facture pour la prestation de l’auditeur, son déplacement au site et la centralisation de la validation par un comité sont à la charge de cet organisme.

Dans son décret d’application datant de 2015, l’échéance de Datadock n’est pas indiquée. Puis par la suite, sa validité va jusqu’à la fin de l’année 2021. La validité du Qualiopi dure trois années suite au jour de sa délivrance. A mi-parcours, un travail d’audit d’une demi-journée aurait lieu en guise de surveillance.

 

Pourquoi utiliser un logiciel CRM ?
Paul Morlet management : c’est quoi son secret pour avoir du succès ?